ACTUS LOCALESÉVÉNEMENTPEOPLE

Koh Lanta revient tourner à Tahaa, avec le soutien financier du Pays

Adventure Line Production, la société qui produit Koh Lanta, s’apprête à revenir à Tahaa pour tourner une nouvelle saison de l’émission entre mars et juin 2021. Le Pays va apporter un soutien financier de près de 300 millions de Fcfp, sous une forme qui reste à déterminer. 

Alors que la diffusion de la 20e saison de Koh Lanta, tournée en Polynésie, va débuter le 12 mars prochain, la Polynésie s’apprête à accueillir le tournage de la 21e saison. Avant le départ de l’équipe fin novembre 2020, Alexia Laroche-Joubert, directrice d’Adventure Line Production, avait été reçue à la présidence et évoqué cette éventualité. Le 8 décembre, elle a adressé un courrier au Pays par lequel elle demandait un soutien à la réalisation de la prochaine édition de Koh Lanta.

Elle a été entendue. En réponse, un courrier du président daté du 7 janvier confirme à Alexia Laroche Joubert le soutien du Pays : « Compte tenu du récent succès du tournage de l’émission notamment pour les îles de Tahaa et de Raiatea, je vous confirme le soutien financier du Pays à hauteur de 2,5 millions d’euros (298 millions de Fcfp, ndlr) dans le cadre du prochain tournage qui se déroulera sur l’île de Tahaa avec sa base logistique localisée à Uturoa. »

« Les modalités de mise en œuvre de l’aide financière sollicitée vous seront communiquées par le cabinet de la ministre en charge du tourisme qui reste, comme pour la saison précédente, votre interlocuteur privilégié », poursuit la lettre d’Édouard Fritch. On sait que lors du précédent tournage, le Pays avait apporté une aide logistique ; de leur côté, Air Tahiti Nui et Air Tahiti avaient noué des partenariats avec la production.

La Polynésie n’a toujours pas de « Film Office », un bureau d’accueil des tournages, mais une étude est en cours avec l’aide des sociétés de productions locales. Cette future structure pourrait s’inspirer du fonctionnement de Film Fiji, qui avait accueilli les tournages de plusieurs saisons de Koh Lanta. Fidji impose le dépôt sur son territoire du budget engagé pour les tournages, et la collaboration avec une société de production locale. À l’issue des tournages, Fidji reverse à la production 75% des sommes dépensées en biens et en services auprès d’entreprises locales, avec un plafond de 732 millions de Fcfp. Fidji dispense également d’impôt sur le revenu les étrangers qui viennent tourner dans le pays.

 

Article précedent

Groupe OPT : grève effective à minuit chez Fare Rata, Onati et Vini Distribution

Article suivant

De la "déculturation" des jeunes polynésiens - Edito replay du 17/02/2021

2 Commentaires

  1. TEREGA FREDERIC
    17 février 2021 à 12h56 — Répondre

    Broniard essaie de redorer son image à TAHAA, l’île de TEHEIURA. Les français ne comprend pas pourquoi 3 fois de suite TEHEIURA n’est pas arrivé en Final. c’est ceux qu’il avait aidé pour se faire qualifier, qui l’ont trahit.Profiteurs, trahisons cette émission. Et le gouvernement de FRITCH leur donne environ 300 millions CFP. Quel gâchi !!!

  2. bertrabd
    20 février 2021 à 6h37 — Répondre

    Donc selon vous, Terega, la Production aurait dû aider Teheiura à atteindre la finale ? A tricher, autrement dit ?

Laisser un commentaire

PARTAGER

Koh Lanta revient tourner à Tahaa, avec le soutien financier du Pays