ACTUS LOCALESJUSTICE

L’accident qui peut coûter cher à Hitiaa o te ra

© Cédric VALAX

Le rapporteur public du tribunal administratif de Papeete a demandé mardi la condamnation de la mairie de Hitiaa o te ra à près de 60 millions de Fcfp d’indemnisation après l’accident qui a coûté sa jambe à un conducteur de « case » de la mairie en 2012.

Le tribunal administratif de Papeete a examiné mardi matin le demande d’un habitant de Hitiaa o te ra victime d’un accident sur un « case » de la commune en avril 2012. L’homme, âgé de 31 ans à l’époque de l’accident, avait l’habitude de prêter main forte à la municipalité pour conduire le tractopelle de la commune le weekend. Le jour de l’accident, un dimanche, il avait été sollicité pour dégager un terrain de Mahaena après une coulée de boue, mais s’était retrouvé enseveli par un glissement de terrain. Difficilement sorti de terre, le jeune homme avait subi de nombreuses fractures et avait dû être amputé de la jambe droite.

Cinq ans après le drame, l’homme s’est retourné contre la commune pour demander la prise en charge de son préjudice à hauteur de plus de 150 millions de Fcfp en tant que « collaborateur occasionnel » de la mairie, comme l’explique son avocat, Me Bourion.

Pour le rapporteur public, le conducteur était effectivement sous la responsabilité de la commune de Hitiaa o te ra. Mais le magistrat a réévalué le préjudice en demandant au tribunal de condamner la commune à 22 millions de Fcfp d’indemnisation pour le travailleur blessé, 600 000 Fcfp pour sa compagne et 37 millions de Fcfp pour les frais engagés par la CPS. La décision du tribunal administratif sera rendue dans deux semaines.

Article précedent

Procès Cross-Laurey : le parquet « pas sûr que l’infraction soit constituée »

Article suivant

Ces cyclistes qui se croient tout permis - Edito 05/09/2017

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

L’accident qui peut coûter cher à Hitiaa o te ra