ACTUS LOCALESEDUCATION

Le Bac « c’est une clé pour continuer mon parcours » Hanitea

©Vaite Urarii Pambrun

Plus de 3325 candidats sont inscrits cette année pour les examens du Baccalauréat. Beaucoup d’entre eux ont révisé jusqu’à la dernière minute, même avant d’entrer dans leur salle d’examen. D’autres par contre ont profité du week-end pour se détendre.     Pour une des candidates, le baccalauréat est le  sésame, « la clé pour continuer mon parcours ».

Ce lundi matin, le top départ pour les examens pour le baccalauréat a été donné. Ils sont 3 325 candidats à passer le baccalauréat et 2 195 pour les épreuves du Bac français. Pour l’occasion 19 centres d’examen ont été mis en place : 17 dans des établissements du public, 1 du privé et 1 à la DGEE. Au lycée Paul Gauguin plus de 400 candidats étaient attendus. Comme Heimiti qui passe les épreuves anticipées de français en tant que candidate libre. Elle affirme que « ce n’est pas si facile que cela (…) c’est quand même plus avantageux d’aller à l’école ». Mais ce n’est pas pour autant qu’elle a le moral à zéro. Heimiti croit dur comme fer à sa réussite.

Dans le couloir, beaucoup d’élèves sont face aux différents tableaux installés. Ils cherchent leur nom pour ensuite pouvoir se diriger dans leur salle d’examen. Hanitea prend son temps avant de se rendre dans sa salle, elle dit même « je déstresse ». Pour elle le sésame qu’est le baccalauréat est « la clé pour continuer mon parcours ».

 Cette année le plus jeune candidat aura 17 ans en décembre prochain et est inscrit au collège Sacré-Cœur de Taravao. Le plus âgé devrait avoir 51 ans en décembre et passe son examen au LEP de Faa’a.

A lire aussi : Grève des étudiants lors des épreuves du Baccalauréat

Article précedent

Les Tiki Toa jouent leur qualification pour le mondial

Article suivant

« Tous nos surveillants sont présents ce matin » proviseure du Lycée Paul Gauguin

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le Bac « c’est une clé pour continuer mon parcours » Hanitea