ACTUS LOCALESECONOMIETOURISME

Fermeture du Sofitel Moorea, du Kia Ora Rangiroa, et des deux InterContinental de Bora Bora

Quelques heures après les annonces du gouvernement, 4 grands hôtels ont déjà confirmé qu’ils fermaient temporairement leurs portes. La ministre du Tourisme Nicole Bouteau souhaite que la fermeture aux touristes extérieurs ne dure que deux mois, « et pas au-delà de trois mois en tout cas ». Le Brando, qui était en fermeture annuelle, a également annoncé qu’il ne rouvrirait pas ses portes avant le 1er avril.

« Suite à l’annonce du gouvernement français de fermer les frontières de la Polynésie française à compter du 3 février 2021, entraînant un arrêt total des arrivées touristiques, nous avons pris la difficile décision de fermer temporairement le Sofitel Kia Ora Moorea Beach Resort à compter du dimanche 7 février, et ce jusqu’au 1er avril 2021», vient d’annoncer l’établissement sur sa page Facebook. « Ces dates seront revues en fonction de l’évolution de la situation. »

« En effet, en dépit du soutien du marché local, les prévisions d’occupation sont insuffisantes pour nous permettre de maintenir une quelconque activité dans nos établissements. » Les clients ayant un séjour prévu avant le 1er avril 2021 sont invités à prendre contact avec nos services réservation pour plus d’informations pour un éventuel report.

L’hôtel Kia Ora de Rangiroa de Louis Wane annonce sa fermeture pour lundi. Le Brando, qui était en fermeture annuelle, restera portes closes jusqu’au 1er avril prochain.

Fermeture de deux InterContinental de Bora Bora

« Les îles vont sans doute fermer, parce que l’international c’est vraiment leur cœur de métier, le local beaucoup moins parce qu’il y a très peu de volume et que les prix moyens sont très faibles relativement à des charges très élevées, dit Thierry Brovelli, directeur général d’InterContinental et co-président du Conseil des professionnels de l’hôtellerie. Pour son propre groupe, il annonce pour lundi prochain la fermeture temporaire de deux fleurons du groupe, l’InterContinental Bora Bora Resort and Thalasso Spa et l’Intercontinental Bora Bora Le Moana Resort. Seuls les hôtels Maitai de Bora Bora et de Rangiroa, « qui ont un rapport avec le marché local un peu plus facile », resteront ouverts, dit l’hôtelier. L’InterContinental de Tahiti restera ouvert en février, mais pourrait n’ouvrir que le weekend en mars.

Interrogée après la conférence de presse du gouvernement, Nicole Bouteau indique qu’elle a demandé aux hôteliers un point sur leur santé financière et notamment leurs charges fixes, car la situation n’est plus du tout la même que celle qui prévalait au début du premier confinement, quand « ces groupes bénéficiaient de l’embellie économique des années précédentes ». C’est pourquoi les mesures de soutien ont été prolongées, pour l’instant, jusqu’au 30 juin prochain.

 

 

Article précedent

Décès d’un nourrisson soigné aux ra’au tahiti : jusqu’à un an de prison avec sursis requis

Article suivant

Diese, indemnité exceptionnelle, CAES... Le nouveau plan de soutien économique du Pays

1 Commentaire

  1. 3 février 2021 à 10h15 — Répondre

    Retour à la case départ du confinement l’an dernier. Avec en plus 134 morts liés à la pandémie.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Fermeture du Sofitel Moorea, du Kia Ora Rangiroa, et des deux InterContinental de Bora Bora