ACTUS LOCALESSOCIAL

Le syndicat des praticiens hospitaliers part en grève

Le syndicat des praticiens hospitaliers de Polynésie française (SPHPF) a annoncé dimanche qu’en l’absence de négociations avec le gouvernement depuis le dépôt de son préavis le 25 octobre, il appelait l’ensemble des praticiens hospitaliers de Tahiti et des îles à cesser le travail pour une durée illimitée à partir de ce lundi.

Le SPHPF met sa menace à exécution. Dans un nouveau communiqué, le syndicat a annoncé dimanche son appel à une grève illimitée à partir de ce lundi 6 novembre. Le syndicat affirme « qu’aucune négociation » n’a été menée depuis le dépôt du préavis le 25 octobre « car la ministre de la Fonction publique a refusé d’y participer ». Au cœur de ce nouveau mouvement social du SPHPF, le problème récurrent de la prise en charge de l’ancienneté des médecins métropolitains qui sont embauchés dans les hôpitaux polynésiens. Un problème qui serait à l’origine d’une pénurie de médecins au fenua, selon le syndicat. Le SPHPF affirme d’ailleurs, dans son dernier communiqué, qu’un chirurgien vient de renoncer à un poste à l’hôpital de Uturoa en raison du refus de l’établissement de prendre en compte ses neuf ans d’ancienneté.

Le SPHPF affirme qu’un projet de modification du texte sur cette reprise d’ancienneté existe, mais qu’il est actuellement « bloqué » par le ministère de la Fonction publique de Tea Frogier.

Article précedent

Fritch doit rencontrer Macron lundi

Article suivant

Messmer : « Il n'y a pas de temps, pas d'espace dans le subconscient »

1 Commentaire

  1. Chaval
    6 novembre 2017 à 5h24 — Répondre

    Bravo aux responsables du gouvernement. Un médecin a droit à être embauché avec son ancienneté, c’est la moindre des choses, comment peut-on laisser se « pourrir » la situation au détriment de la santé, inadmissible de la part des « ministres » responsables (quel grand mot) du gouvernement. Vous avez dit ministre ?

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le syndicat des praticiens hospitaliers part en grève