ACTUS LOCALESCULTURE

Les Aventuriers du Pacifique, tome II, est sorti

Après un premier tome en mai dernier, dévoilant 20 premières biographies de personnages oubliés de l’Histoire du Pacifique, Daniel Pardon revient avec un tome 2 des Aventuriers du Pacifique.

Missionnaires, explorateurs, commerçants, criminels, bagnards, hommes d’affaires ou femmes à la réussite exemplaire… « Les Aventuriers du Pacifique » ambitionne de redonner de l’importance à des personnes qui, à leur façon, ont marqué l’histoire du Pacifique, mais qui ont été oubliés de l’Histoire au détriment de figures très (trop ?) connues telles que Cook ou encore Bougainville. L’ouvrage nous entraine ainsi aux quatre coins du Pacifique, d’Australie au Chili, en passant par la Micronésie, Hawaii, la Nouvelle-Zélande, mais aussi Tahiti et les Marquises.

Pour ce deuxième tome, 20 nouveaux portraits sont à découvrir comme le fabuleux trésor de Juan Esteban, capitaine espagnol, qui aurait caché, sur l’île de Robinson Crusoe au large du Chili, 10 000 millions de dollars volés par les conquistadors à l’empire inca.

Il y a aussi l’histoire de Joseph Kabris, premier français à avoir vécu aux Marquises. Selon l’histoire qu’il raconta, ce mari originaire de Bordeaux a été rescapé d’un naufrage au large de Tahuata. Il s’est ensuite installé à Nuku Hiva où il aurait refait sa vie, le corps recouvert de tatouage.

Ou encore Edouard Petit, gouverneur à Tahiti, qui a voulu repeupler les Marquises avec 500 Martiniquais…

Quelques femmes, sept, ont une place dans l’ouvrage. Rose de Freycinet, circumnavigatrice clandestine française, qui réalisa un tour du monde d’ouest en est. A bord de L’Uranie pour une expédition scientifique menée par son mari. Elle embarqua déguisée en garçon et cheveux coupés courts.

Puis, le destin de Emma Coe, princesse samoane devenue reine de Nouvelle-Guinée

Et enfin plus près de nous Tamaeva IV et Tamaeva V, les ultimes reines polynésiennes de Rimatara 1877 à 1923.

 

Les Aventuriers du Pacifique aux Editions Api Tahiti.

Article précedent

Commerce : ne pas culpabiliser le consommateur - Edito 18/12/2019

Article suivant

La potence d’Arue, une sécurité pour les sportifs à mobilité réduite

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Les Aventuriers du Pacifique, tome II, est sorti