ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Maina Sage : « Notre détermination a permis l’aboutissement de nouveaux projets »

À quelques jours du premier tour des législatives, Radio 1 et Tiare FM vous aident à découvrir ou redécouvrir chacun des 27 prétendants à la députation. Portrait de la candidate du Tapura dans la 1ère circonscription, Maina Sage.

C’est la seule des trois députés polynésiens qui est candidate à sa propre succession. Maina Sage a été élue le 28 juin 2014 pour succéder à Édouard Fritch. C’est au groupe UDI qu’elle a siégé. Elle était membre de la Commission des lois, de la Délégation aux droits des femmes et de la Délégation aux Outre-mer. Ancienne consultante en communication, sa carrière politique a commencé en 2001, lorsqu’elle s’est lancée aux côtés de Jean-Christophe Bouissou dans la course aux municipales à Faa’a. Elle reste dans son équipe, au sein de son cabinet ministériel, jusqu’en 2004. Trois ans plus tard, Maina Sage est nommée ministre du Tourisme et de l’Environnement. Depuis 2008 et jusqu’à cette année, elle a siégé à l’assemblée de la Polynésie française ; elle était vice-présidente de la commission des institutions depuis 2014. Son parcours est aussi marqué par un « fort engagement associatif dans des domaines aussi variés que le sport, le social ou encore les nouvelles technologies ».

Portrait chinois :

Si j’étais un animal : Un oiseau pour son message de paix et de liberté !

Si j’étais un événement : Les JO de 2020 qui accueilleront pour la 1ère fois le surf !

Si j’étais un lieu : Aukena, un splendide motu des Gambier.

Si j’étais une légende politique : Gandhi pour son abnégation, sa force d’esprit et son amour inconditionnel des autres, même ses pires ennemis.

Mon livre de chevet : L’Océan est en nous de Epeli Hau’ofa.

Mon film / ma série immanquable : Vaiana ! Un véritable chef d’œuvre qui rend hommage à nos ancêtres et leur passion pour la navigation traditionnelle. Un patrimoine dont je suis fière et qu’il nous faut se réapproprier.

Mon mentor : Jean-Christophe Bouissou m’a mis le pied à l’étrier aux communales 2001 à Faa’a. Ensuite viennent des rencontres clés avec Didier Laurier, puis Ema Algan et quelques autres.

Ma devise : Dans un monde où tout est possible, reste toi-même !

Ce qui me révolte en politique : La démagogie et le populisme, tout ce qui mène aux extrêmes et au rejet de l’autre.

La raison de votre engagement en politique : L’injustice ! Je constatais trop de situations inégales d’une famille à l’autre. L’envie de défendre plus d’équité et d’aider les plus en difficulté à s’insérer et prendre de meilleures voies.

Ce que vous détestez en politique : Le manque de sérieux et de travail, l’approximation.

La valeur qui vous décrit le mieux : La détermination.

La citation qui vous ressemble : Yes we can !

Situation familiale : Concubinage.

Article précedent

Teiva Lanteires : "Que l'on puisse parler reo tahiti à l'Assemblée Nationale, pourquoi pas ?"

Article suivant

Tatauroscope du mardi 30 mai 2017

8 Commentaires

  1. Moana
    30 mai 2017 à 6h25 — Répondre

    Joli sourire mais pas grand chose de concret en toute objectivité. Les accords de Papeete rappellent la charte du développement et le pacte de progrès. La population veut désormais du concret et Maina Sage n’a pas le tempérament pour faire bouger les choses c’est une technicienne point et ce n’est pas suffisant.

  2. simone grand
    30 mai 2017 à 8h27 — Répondre

    Faaitoito Maina

  3. tam
    30 mai 2017 à 11h01 — Répondre

    Mais,mais euh… Quels nouveaux projets? Où sont les nouveaux grands projets touristiques annoncés il y a 3 ans par Mr le Président du Pays Édouard FRITCH, lors de son investiture à l’Assemblée territoriale? En l’espace de 10 mois, Mr Gaston FLOSSE avait lancé le tunnel de Punaauia, les quais de Papetoai et de Paopao (toujours pas terminé), le grand projet touristique de Mahana Beach, la remise en place de la DGDE à 18 milliards(actuellement à 9.5 milliards), les CAE….Je ne relate que des faits. Alors Mme Maina SAGE, please show us your best!

  4. MATA
    30 mai 2017 à 14h44 — Répondre

    Je penses qu’à sa place je ne me serais pas affiché comme étant le padawan de buissou car c’est pas un honneur à ma connaissance…c’est plutôt le contraire. Ensuite pour les projets que dire? on parle de projets de sociétés ou politique?

  5. Tehei
    31 mai 2017 à 13h40 — Répondre

    Gooooo Maina c’est toi la meilleure ! Enfin une qui bosse

  6. Mana
    31 mai 2017 à 13h53 — Répondre

    Fa’aitoito Maina ! Beaucoup de boulot pour montrer à Paris que la Polynésie existe et un travail législatif exemplaire (ce qui est avant tout le rôle du député… Ne confondons pas tout 😉

  7. hiro
    31 mai 2017 à 21h11 — Répondre

    Maina Sage l’une des rares candidates qui ne critique pas mais qui propose un projet, pour nous !

    Fa’aitoito Maina !

  8. Raph
    1 juin 2017 à 1h57 — Répondre

    Pour l’avoir vue à l’œuvre, Maina est une très grande dame à qui l’histoire devra rendre hommage ! En leader politique incontestable, elle s’est mise au service de son pays avec un sens du dévouement et de l’abnégation qui semble devenir une denrée rare en politique. Alors #GardonsLeCap ! On change pas une équipe qui gagne !

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Maina Sage : « Notre détermination a permis l’aboutissement de nouveaux projets »