ACTUS LOCALESECONOMIE

« Marketing de réseau » contre « vente pyramidale »

La fédération des vendeurs à domicile indépendants de Polynésie française, qui regroupe depuis peu les quatre principales sociétés « marketing de réseau » en Polynésie française, réclame un statut pour ses vendeurs et veut se démarquer des réseaux de vente pyramidale.

Les quatre grandes sociétés de marketing en réseau installées au fenua -Kyani, Morinda, Nuskin et Herbalife- ont décidé de se regrouper en une fédération des vendeurs à domicile indépendant de Polynésie française (FVDIPF). C’est « inédit », selon Tevaitea Salmon de Kyani. « On est le seul pays au monde où on rassemble des leaders de compagnies qui sont concurrentes », explique l’ancien communiquant du Tahoeraa. La fédération s’est fondée notamment sur la loi du Pays du 10 mai 2013 relative à l’interdiction des ventes et prestations dites « à la boule de neige ».

Et l’objectif premier de cette nouvelle fédération est justement de se démarquer des réseaux de vente pyramidale et de « prévenir l’exposition des consommateurs aux éventuelles arnaques », affirme le président de la fédération, le représentant UPLD et ancien sénateur Richard Tuheiava.

Selon Tevaitea Salmon, la fédération se veut être « non pas un gendarme mais un gardien d’un certain label ». Il explique d’ailleurs comment distinguer une société de marketing de réseau d’un réseau de vente pyramidale. Une distinction qui passe notamment par le paiement des taxes au niveau de la douane.

La fédération réclame la mise en place d’un statut professionnel pour les vendeurs à domicile. Statut qui pourrait, selon son président Richard Tuheiava, « clarifier l’exercice de l’activité » car elle concerne entre 500 et 1 000 distributeurs actifs. Pour le président de la fédération, la mise en place de ce statut entre dans la logique même de la loi du Pays mise en place en mai 2013.

Article précedent

Le tourisme cherche « l’originalité et l’innovation »

Article suivant

Le maire de Makemo porte plainte contre Te mau ito api

1 Commentaire

  1. Taaroa
    29 août 2017 à 4h45 — Répondre

    Le président Tuheiava … l’espace d’un instant une vision à traversé mon espace visuel, et une grande crainte me saisit alors …heureusement ce n’est que dans le mirage des ventes pyramidales et non le mirage des indépendances à l’africaine où les gens sont tombés en esclavage de la caste dirigeante … Mais il est déjà dans la classe dirigeante, suis je bête … élu poursuivi pour abus de confiance auprès des personnes âgées, des tomite etc mais toujours pas sanctionné, franc maçon, ancien avocat le pedigree est illustre oui belle image de respectabilité pour cette organisation criminel … commerciale

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

« Marketing de réseau » contre « vente pyramidale »