ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Moea Atger, la candidate du foncier

Moea Atger, présidente du mouvement En marche ! d’Emmanuel Macron à Punaauia, s’est officiellement déclarée mercredi candidate aux législatives sur la troisième circonscription. Pour autant, la candidate ne brigue pas l’investiture du mouvement En Marche ! et partira sous les couleurs de son nouveau parti politique : To Tatou Ananahi-Notre avenir.

Moea Atger et Ludovic Timiona, ancien tavana de Tiva à Taha’a, se sont déclarés mercredi candidat et suppléant pour les prochaines élections législatives sur la troisième circonscription de Faa’a, Punaauia et des îles Sous-le-vent. To Tatou Ananahi-Notre avenir est le nom de leur nouveau parti, dont les statuts doivent être officialisés sous peu. Leur slogan : « No seira ». Entendez par là : « non à la soumission ». Le ticket a affirmé mercredi matin être adhérent du mouvement En marche ! d’Emmanuel Macron. Moea Atger se présente même comme la déléguée chargée du foncier et présidente du mouvement En marche ! à Punaauia. « On ne court pas après l’investiture », affirme Charlie Maufene, coordinateur de la campagne. Côté programme, Moea Atger mise sur le foncier, avec la sortie de l’indivision, la baisse du tarif des transcriptions, ou l’usucapion. Mais To Tatou Ananahi-Notre avenir annonce également se battre pour la moralisation de la vie politique, comme l’explique Moea Atger.

To Tatou Ananahi-Notre avenir soutient bien évidemment Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle. Le parti considère que le programme de leur candidat les « inspire ». « Il y a beaucoup de coïncidences avec le notre pour les législatives ». Le parti d’Emanuel Macron n’a, pour l’instant, donné aucune investiture au fenua. Mais la candidate se présentera « avec ou sans » l’investiture. Le coordinateur de la campagne de To tatou ananahi-Notre Avenir, Charlie Maufene égratigne au passage le président de Tau Hoturau, Tauhiti Nena, qui a déjà apporté son soutien à trois candidats différents depuis le début de la campagne, en passant de Bruno Lemaire à François Fillon puis à Emmanuel Macron. « En plus d’une anguille c’est aussi un opportuniste », lâche Moea Atger.

Les membres de To tatou ananahi-Notre Avenir annoncent également qu’ils seront présents pour les prochaines territoriales et communales.

Article précedent

Le président de la Cour des comptes à Tahiti

Article suivant

La guerre du bitume sur un marché à trois milliards

2 Commentaires

  1. 23 mars 2017 à 6h09 — Répondre

    Quel chow mein ! Ceux qui sont avec Macron vont courir sans l’investiture de Macron, ceux qui sont pas avec lui veulent son investiture, les syndicalistes politisés veulent aussi son investiture, Oscar soutient Macron, bref c’est l’auberge espagnole maohi, tous les opportunistes veulent en être. Je ne serais pas surpris qu’Edouard Fritch appelle a voter Macron aussi.

  2. Rose
    23 mars 2017 à 13h53 — Répondre

    Cette dame n’est pas fiable du tout. Désolée pour ceux qui l’a suivent car elle même a un dossier pleins le Tribunal. Elle nous doit une facture qu’elle n’a jamais voulu payer. C’est une personne pas solvable du tout. Mon dieu les pauvres gens !!!

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Moea Atger, la candidate du foncier