ACTUS LOCALESHIGH-TECH

Natitua attendu comme le messie aux Tuamotu

© Vaite Urarii Pambrun

Le navire Fugro est arrivé cette semaine à Makemo pour scanner les fonds marins en vue de l’installation du câble Natitua. Aux Tuamotu, le haut débit va changer la vie de la population.

Le navire Fugro Supporter est arrivé lundi soir à Makemo pour scanner les fonds marins et effectuer les sondages bathymétriques nécessaires pour déterminer la route définitive de la partie sous-marine du futur câble Natitua. Le câble à fibre optique doit raccorder en Internet haut-débit une partie des Tuamotu et des Marquises. Avant son installation, le Fugro doit effectuer un parcours de reconnaissance sur 2 500 km de trajet. La pose du câble et la connexion au haut débit doivent être bouclés d’ici la fin 2018. Sur place à Makemo, le moins que l’on puisse dire est que les habitants attendent le haut débit avec impatience.

Depuis le début des Jeux des Tuamotu, dimanche, le débit de la connexion pose de gros problèmes de communication avec Tahiti. Journaliste en déplacement pour couvrir les Jeux, Davidson Bennett passe des nuits entières à envoyer ses montages vidéos. Pour lui, le haut débit va changer le quotidien des habitants aux Tuamotu.

Arrivée dimanche sur place pour les Jeux des Tuamotu, l’élue de la majorité RMA, Teura Tarahu, regrette également le retard en matière de connexion à Internet. Elle attend donc avec impatience la révolution numérique du haut-débit « pour les paumotu ».

Article précedent

Vaiteani : « Tahiti est le berceau, la source de tout »

Article suivant

A Makemo, la fracture numérique au quotidien

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Natitua attendu comme le messie aux Tuamotu