ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Semaine de la Mobilité … changeons nos habitudes !

Réduire les émissions de gaz à effet de serre en prenant les transports en commun, en adoptant le covoiturage ou encore en utilisant son vélo, c’est le but recherché par la semaine de la mobilité qui a lieu du 16 au 22 septembre.

Vous en avez marre des embouteillages ? Vous voulez faire du sport mais aussi des économies ? Vous voulez protéger la planète ? La solution est toute trouvée : il s’agit de l’éco mobilité. Du 16 au 22 septembre prochain, en Europe comme au Fenua, la semaine de la mobilité permet ainsi de soutenir les bonnes pratiques à avoir pour réduire par des actions simples du quotidien,les émissions de gaz à effet de serre : utiliser les transports en commun,  changer sa voiture pour une voiture hybride ou électrique, se déplacer en vélo, ou encore devenir adepte du covoiturage. A Tahiti la semaine de la mobilité est portée par l’ADEME l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie en partenariat avec le Haut Commissariat.Le secrétaire général du haut-commissaire, Marc Tschiggfrey, parle ainsi d’un « cercle vertueux » où tout le monde est « gagnant-gagnant » que ce soit au niveau de l’environnement, de la santé publique, ou même de l’économie.

Le directeur général de la compagnie au tiare, Michel Monvoisin, a affirmé être dans cette optique depuis des années, car conscient que le secteur aérien est l’un des plus gros émetteur de CO2. Il a d’ailleurs signé en juin dernier, avec plus de 60 compagnies aériennes du monde, l’accord Carbon Offset and Reduction Scheme for international Aviation. Un programme qui consiste à diviser par deux l’empreinte carbone des compagnies aériennes à l’horizon 2050. Une des raisons aussi pour lesquelles la compagnie a opté pour le modèle d’avion Dream-liner de BOEING, le premier avion de la nouvelle flotte devant arriver au fenua en octobre 2018.

Mais voilà, l’éco mobilité doit aussi induire un changement de mentalité, d’habitudes ou même de mœurs, ce qui peut prendre beaucoup de temps. Le chargé de développement durable au sein de la Chambre de Commerce, d’Industrie, des Services et des Métiers (CCISM) Brice Meunier reste confiant. Il espère que cette 16ème édition de la semaine de mobilité va en convaincre plus d’un.

Dans le cadre de la semaine de mobilité, plusieurs activités sont mises en place par les communes, les entreprises, le haut commissariat ou encore les hôtels de la place. Par exemple, comme le « Run and Bike » pour les habitants de Moorea le 23 septembre, ou encore une journée détente pour les habitants de Papeete avec « le front de mer sans voitures » le 24 septembre prochain.

Article précedent

Semaine de la mobilité : Le bus pas vraiment à la hauteur des attentes

Article suivant

Une SenseFiction pour aider les entrepreneurs à se lancer

2 Commentaires

  1. Pierre André
    19 septembre 2017 à 19h05 — Répondre

    Risible dans une ville comme Papeete qui ne possède aucune piste cyclable. Ces gens feraient mieux de mnisfester dans ce sens…

  2. Sam
    19 septembre 2017 à 19h17 — Répondre

    Aller au travail en vélo ? Pas de problème, faites des pistes cyclables ! Y a trop d’accidents avec des cyclistes qui se font faucher…

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Semaine de la Mobilité … changeons nos habitudes !