AFPINTERNATIONAL

Sex-tape de Valbuena: le parquet général demande la mise en examen de Cissé

Versailles (AFP) – Le parquet général de la cour d’appel de Versailles a requis vendredi la mise en examen du footballeur Djibril Cissé dans l’affaire de tentative de chantage à la sex-tape contre Mathieu Valbuena, ont indiqué à l’AFP des sources proches du dossier.

La cour rendra sa décision le 16 décembre.

Placé en garde à vue il y a un an, Cissé, qui avait prévenu Valbuena de « murmures » concernant la circulation d’une vidéo intime, était ressorti libre.

Mais le parquet de Versailles, estimant que des charges contre lui existaient, avait demandé cet été sa mise en examen à la juge chargée de l’affaire. Sa demande refusée, il avait fait appel devant la cour, dont le parquet général l’a suivi. 

Si M. Cissé n’a jamais été ré-entendu, « des éléments médiatiques laissent perplexes quant à la bienveillance de Cissé à l’égard de Valbuena », notamment « son intervention dans l’émission Touche pas à mon poste » sur D8, rapporte une source proche du dossier.

Lors de cette intervention télévisée, Cissé avait expliqué que « (c’était) un truc qui aurait pu être très mauvais pour moi et pour (Mathieu Valbuena) alors qu’il n’y a rien. On est venu me chercher pour écouter ma partie de l’histoire. Moi je n’ai jamais escroqué personne. Mathieu est un ami ! »

« Quand on était à l’OM, je l’amenais à l’entraînement. Il n’y a pas eu d’escroquerie. Je l’ai juste prévenu de faire attention. Il a porté plainte, mon nom est dedans et ils m’ont entendu. C’est tout », avait-il ajouté.

Djibril Cissé « a été entendu par les services de police l’année dernière, et aucune charge n’a été retenue contre lui a l’issue de son audition, ni par la suite lors de l’instruction du dossier » par la juge, avait déclaré à l’AFP son avocat, Me Arnaud Péricard, un peu plus tôt dans l’après-midi.

Cinq personnes sont déjà mises en examen dans ce dossier, dont le footballeur Karim Benzema, soupçonné d’avoir fait pression sur Valbuena pour qu’il paie en échange de la non-diffusion de sa vidéo.

Valbuena « avait considéré que l’intervention de Cissé lui paraissait bienveillante par rapport à celle de Karim Benzema », a déclaré son avocat, Me Paul-Albert Iweins, s’en remettant « à la justice ».

Vendredi, quatre des cinq mis en examen demandaient par ailleurs à la cour d’appel d’annuler l’ensemble de l’enquête, au motif notamment que les méthodes policières employées étaient « déloyales » et auraient poussé l’un des suspects au délit.

L’avocat général de la cour a requis le rejet de ces demandes.

Photo montage de Djibril Cissé (g) et Mathieu Valbuena, le 13 octobre 2016 à Paris  . © AFP

© AFP/Archives FRANCK FIFE, DENIS CHARLET
Photo montage de Djibril Cissé (g) et Mathieu Valbuena, le 13 octobre 2016 à Paris

14cc08cfd0f3537a321320e36175f7ad31dfc1ce-1
Article précedent

La Wallonie bloque l'accord de libre-échange UE-Canada

f207cf04dadae76eeedbaa82ddd7e15045113af8
Article suivant

Corse: une mini-tornade emporte un chapiteau, plus de 20 blessés

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Sex-tape de Valbuena: le parquet général demande la mise en examen de Cissé