ACTUS LOCALESJUSTICE

Un an de sursis pour le moniteur de Rangiroa

Le tribunal correctionnel de Papeete a condamné mardi à un an de prison avec sursis le moniteur qui accompagnait la touriste de 46 ans décédée lors d’une plongée sous-marine le 12 août 2010 dans la passe de Tiputa à Rangiroa. Le tribunal a estimé que le moniteur avait commis une « faute » en entraînant la plongeuse dans sa tentative de franchir le récif. L’avocat du moniteur va faire appel.

Plus de sept ans après un dramatique accident de plongée sous-marine à Rangiroa, le moniteur de plongée Patrick Grelier a été condamné mardi à un an de prison avec sursis pour « homicide involontaire » par manquement à une obligation de prudence et de sécurité. L’accident de plongée avait coûté la vie à une touriste de 46 ans, Sylvie Girard, le 12 août 2010, dans la passe de Tiputa à Rangiroa. Le moniteur et la victime s’étaient retrouvés pris au piège d’un violent mascaret à la sortie de la passe, mais en perdant de vue le troisième plongeur qui les accompagnait. Militaire de carrière, Patrick Grelier avait alors décidé de franchir le récif pour aller chercher du secours à terre. Lui avait réussi à passer, mais pas la plongeuse retrouvée morte noyée sur la plage.

La semaine dernière, le parquet avait demandé 2 millions de Fcfp d’amende et 5 ans d’interdiction d’exercer une activité en lien avec la plongée. Le tribunal a rendu sa décision mardi matin. Il a jugé que la « faute » du moniteur était « caractérisée ». Les juges ont condamné le moniteur à 1 an de prison avec sursis. Mais son avocat, Me Robin Quinquis, a annoncé son intention de faire appel du jugement.

Article précedent

Cinq cambriolages élucidés à Pirae

Article suivant

Ni Cardella, ni Paofai pour le pôle de santé privé

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Un an de sursis pour le moniteur de Rangiroa