ACTUS LOCALESJUSTICE

Un an ferme pour le chauffard de Punaauia

Le chauffard qui a renversé dimanche deux adolescents à Punaauia a été jugé jeudi après-midi en comparution immédiate. L’homme, au profil de père de famille ordinaire, a été condamné à deux ans de prison dont un avec sursis.

Dimanche vers midi, quatre jeunes cyclistes attendaient l’un de leurs amis en bord de route à Punaauia quand un chauffard ivre a fauché deux d’entres eux. Le chauffard avait passé la journée de samedi à boire avant de décider de dormir dans la benne de son 4×4. Réveillé vers quatre heures du matin, l’homme de 47 ans avait bu un café avant de recommencer à s’alcooliser avec ses amis. Dimanche midi après l’accident, le chauffard ne s’était même pas rendu compte qu’il avait heurté les adolescents. Il pensait avoir cogné un mur. « Je regrette, c’est une action abominable ce que j’ai fait et j’assume les conséquence », a indiqué jeudi le chauffard devant le tribunal correctionnel de Papeete. C’est le délit de fuite qui a particulièrement  été retenu par le tribunal. L’homme a pourtant un profil ordinaire et un casier judiciaire vierge. Son assurance et son permis de conduire sont en règle. Mais l’homme avoue son penchant pour la boisson le weekend. Un penchant qui a provoqué une ITT de 90 jours pour le plus grièvement blessé des deux adolescents. Le procureur a demandé quatre ans d’emprisonnement dont deux avec sursis et mise à l’épreuve avec obligation de soins et d’indemniser des victimes. Le tribunal correctionnel a finalement prononcé une peine de deux ans de prison, dont un an avec sursis et mise à l’épreuve. Les juges ont également prononcé le maintien en détention du chauffard. Son permis sera également annulé avec l’interdiction de le repasser avant un an.

Article précedent

Six mois de prison supplémentaires pour le fiché S

Article suivant

Trois candidats pour la direction des Affaires sociales

2 Commentaires

  1. Iritahua
    9 septembre 2016 à 7h19 — Répondre

    Un an ferme insuffisant, vu l’age de la personne il doit être grand père aussi, de laisser les accidentés sans porter secours vraiment inhumain. Il considère ces deux 2 enfants comme des animaux, il prend la fuite, il était sous l’emprise de l’alcool un retrait du permis de conduire à vie pour tous ceux sous l’emprise de l’alcool et de prendre le volant.

  2. microstring
    9 septembre 2016 à 10h02 — Répondre

    LE DROIT DE TUER EN VOITURE EN ETAT D’IVRESSE… QUELLE INJUSTICE !!!

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Un an ferme pour le chauffard de Punaauia