ACTUS LOCALESECONOMIE

Une campagne pour inciter au civisme fiscal

Photo pleine pageLa Direction des impôts et des contributions publiques (DICP) lance une campagne de communication sur le civisme fiscal, c’est-à-dire l’accomplissement volontaire des obligations déclaratives et de paiement des impôts par les contribuables.

Cible privilégiée de cette communication, les quelques 67 000 contribuables polynésiens et plus particulièrement les 25% d’entre eux qui font défaut, plus ou moins volontairement, et qu’il faut relancer pour recouvrer les sommes dues.

Reste que pour financer l’action public, le Pays a besoin de ces ressources (58,9 milliards Fcfp en 2013) et donc de ces contribuables à qui il veut adresser un message fort: « déclarer et payer ses impôts est un acte citoyen ». C’est ce que nous explique Claude Panero, directrice de la DICP (dans notre podcast)

En plus de sa campagne de communication, la DICP annonce la création d’un « memento fiscal » personnalisé qui rappelle en un clin d’œil toutes les données liées au contribuable qui en fera la demande. Il sera également adressé à chaque nouveau créateur d’entreprise ou patenté.

Et la DICP compte bien poursuivre sa modernisation. Outre son site internet où il est possible de s’adresser directement à un agent pour des renseignements, c’est la mise en place d’un télé service qui est l’étude. Il faudra attendre jusqu’en 2015 pour pouvoir déclarer et payer ses impôts en ligne.

Article précedent

Le gang des poussettes est de retour

Article suivant

Il plonge pour sauver sa fille et disparaît dans la mer

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Une campagne pour inciter au civisme fiscal