ACTUS LOCALESECONOMIE

C’est parti pour la construction de l’Aranui 6

L’armateur de l’Aranui, Philippe Wong, et le chantier naval Huanghai Shipbuilding  ont signé un contrat relatif à la construction du Aranui 6 à la fin du mois d’août. L’armateur de l’Aranui, Philippe Wong, avait  annoncé que le Aranui 6 sera uniquement dédié à la croisière et qu’il espérait la réception de ce navire en 2022.

Selon le site Seatrade Cruise News l’armateur de l’Aranui, Philippe Wong et le chantier naval Huanghai Shipbuilding CO ont signé un contrat relatif à la construction du Aranui 6 à la fin du mois d’août. Et comme Romina Wong l’avait annoncé à Radio1 le 1er  août dernier, le navire devrait mesurer 140  mètres de long et 22 mètres de large et 5,20 mètres de tirant d’eau « pour pouvoir entrer dans les îles facilement ». C’est d’ailleurs cette même société qui avait construit le Aranui 5 en 2015.

A lire aussi: Le futur Aranui 6 obtient la défiscalisation locale

Selon le site Cruise Industry News, le Aranui 6 pourra transporter à son bord 280 passagers et 120 membres d’équipage. Sa vitesse maximale est de 17 nœuds soit 31,484 kilomètres par heure. Le paquebot proposera d’autres prestations que le Aranui 5, puisqu’il offrira selon le site, « une véritable expérience de croisière de luxe ». A son bord, un salon de divertissement, un bar-grill, des boutiques, une salle de conférence, une aire de jeux pour enfants, une bibliothèque, une salle de sport, un spa et des suites de luxe.

Au début de cette année, l’armateur de l’Aranui, Philippe Wong, avait  annoncé que le Aranui 6 sera uniquement dédié à la croisière et qu’il espérait la réception de ce navire en 2022. Et il avait annoncé que  l’investissement avait été estimé à près de 7 milliards de Fcfp. Le conseil des ministres du 31 juillet dernier lui a d’ailleurs accordé la défiscalisation pour un montant de 3,3 milliards de Fcfp.

A lire aussi: Philippe Wong annonce un Aranui VI pour la croisière

Article précedent

Le gouvernement envisage la construction d’un lycée à Moorea

Article suivant

Un tour de l’île en brouette pour le climat

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

C’est parti pour la construction de l’Aranui 6