ACTUS LOCALESPodcastsSPORTS

Cette année, les rameurs du Heiva concourront pour leur commune.

course de va'a en lagon - Lucie Ceccarelli

Traditionnellement, lors des courses du Heiva va’a Mata’eina’a, ce sont les clubs qui s’affrontent. Mais cette année, les règles ont changé.

La fédération tahitienne de va’a demande aux rameurs de représenter leur commune lors des courses lagonaires, et non plus leurs clubs. Et pourtant, c’est le siège social du club qui déterminera la commune représentée, et non pas le lieu de résidence des rameurs. Ceci afin de simplifier les inscriptions, et d’éviter la triche.
Cette nouveauté ne concerne que les courses lagonaires, qu’elles soient en V1, V3, V6, ou V16, ainsi que la Super Tauati. Les équipages retrouveront le nom de leur club lors des courses en haute-mer.

Si certains clubs sont favorables à cette décision, qui avantage principalement les petits clubs et ceux des îles, d’autres y sont encore réfractaires. Mais tous doivent rendre la composition de leurs équipes avant le 14 juin. Les courses du Heiva va’a Mata’eina’a débuteront le 29 juin, avec les V3 et V6 en rade de Papeete.

En podcast, Doris Hart, présidente de la fédération tahitienne de va’a, nous explique pourquoi cette décision a été prise.

Article précedent

Football : Les Toa Aito sont champions d’Océanie 2012 !

Article suivant

La 6ème édition du Guide des métiers et des formations vient de paraître.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Cette année, les rameurs du Heiva concourront pour leur commune.