JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 18/11/14

Le centre islamique de Tahiti (archives) © Cédric VALAX

Le centre islamique de Tahiti (archives) © Cédric VALAX

JUSTICE

Les auteurs de la profanation du centre islamique de Tahiti seront jugés ce matin

Un an de prison et 5 millions de francs d’amende. C’est ce que risquent ce matin en correctionnelle les deux frères qui avaient déposé le 29 juin dernier une tête de porc devant le centre islamique de Tahiti. Contacté hier, le porte parole du centre se dit « serein » et ne compte pas demander réparation de cet acte qui traduit « une méconnaissance de l’islam ».

SOCIÉTÉ

Le nouveau mister Tahiti ne fait pas l’unanimité

A peiné élu, et déjà critiqué. Rangitea Bennett espérait sans doute mieux comme début de règne. Depuis son élection de Mister Tahiti 2014 samedi soir à l’intercontinental, le jeune homme de 22 ans a fait les frais d’un public sévère qui pense qu’il n’a pas l’étoffe d’un mister Tahiti. Sur les réseaux sociaux, les fans de l’élection s’en sont donnés à cœur joie. Invités du journal de la mi-journée d’hier, Alexandre Taliercio, organisateur de l’événement, a tenu à faire taire les mauvaises langues en rétablissement quelques vérités. Rangitea Bennett, humble, compte bien prouver à ses détracteurs qu’il mérite son écharpe de Mister Tahiti 2014.

SANTE

Focus ce matin sur les conséquences du diabète.

Dans le cadre de la semaine de lutte contre le diabète, la rédaction de Radio 1 vous fait découvrir le quotidien des personnes dialysées. Mais avant cela quelques chiffres. Il existe en Polynésie française un centre spécialisé au CHPF et 5 centres gérés par une association l’APURAD. Le nombre de polynésiens atteints d’insuffisance rénale chronique terminale augmente en moyenne d’environ 7 % par an. En 2012, les dépenses liées à la prise en charge de la dialyse représentaient, un milliard cent millions de francs pour l’assurance maladie. Vaite Urarii Pambrun a interrogé Cala, elle a 49 ans et elle habite à Pira’e. Maman de deux enfants, elle se fait dialyser 3 fois par semaines, à raison de 4h par seance.

FAITS-DIVERS

Coup de filet des douanes la semaine dernière…

Information communiquée hier par la douane locale. 93kg de viande de tortues, une arme, prés de 200 perles et plus de 500 keishis ont été saisies au domicile de deux individus. Ils avaient été interpellés en premier lieu pour de l’ice, les deux hommes risquent un million de francs d’amende et des suites judiciaires.

Faits divers toujours avec cette accident de plongée en bouteille à Fakarava,  dans la passe de Tetamanu.Ca s’est passé dimanche. Un quinquagénaire ne pouvait plus bouger ses jambes à l’issue de sa plongée. Evasané vers Tahiti, il est arrivé en fin de soirée dans un état stationnaire et a rapidement été pris en charge à destination du Taaone.

POLITIQUE

100 tavanas de tout l’outre-mer sont réunis à Tahiti

« Responsables pour faire face aux défis » c’est le thème du 23ème Congrès de l’Association des Communes et Collectivités d’Outre-Mer. Le congrès s’est ouvert hier matin à la mairie de Pira’e et prendra fin jeudi. L’objectif de cette association constituer un cadre permanent de réflexions, de propositions et d’actions sur les questions de  développement économique, social, culturel et de protection de l’environnement. Ce congrès est aussi l’occasion pour ces élus de débattre de sujets d’importance mais surtout de croiser leurs différentes expériences.

CULTURE

Hura Tapairu : 10ème édition c’est 34 groupes, 8 soirées et du changement pour l’année prochaine.

Ce concours de danse traditionnelle prend de plus en  plus d’ampleur. Huit groupes s’étaient inscrits à la première édition en 2004, 10 ans plus tard on en compte 4 fois plus. Ils s’affronteront sur la scène du grand théâtre de la Maison de la Culture du 26 novembre au 6 décembre prochain. Plus de groupes, plus de soirées proposées au public mais un concours qui va également fortement évoluer dés l’année prochaine.  la mairie de Papeete.

Le pape du topless de Las Vegas à la recherche de nouveau talent au fenua…

Norbert Aleman, c’est son nom, il se cache derrière le show Crazy Girls joué depuis près de 30 ans à Las Vegas et il sera dans nos iles ce weekend. D’abord à Moorea puis à Bora bora. Objectif pour l’ancien producteur de Johnny Hallyday : chercher des artistes locaux pour son spectacle qui devrait bientôt partir en tournée mondiale.

 

Article précedent

On n'oublie jamais la langue de son enfance

Article suivant

La famille de Bob Marley lance sa marque de cannabis

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 18/11/14