ACTUS LOCALESPOLITIQUE

La suppression des congés administratifs des fonctionnaires à nouveau en question

Assemblée de la Polynésie française © Damien HELENE

Assemblée de la Polynésie française © Damien HELENE

Souvenez vous la situation financière et budgétaire du Pays avait mené le gouvernement en place en septembre 2011 à suspendre pour 3 ans les droits à congés administratifs des fonctionnaires relevant de la Polynésie française.

Des congés de 2 mois souvent considérés comme un privilège car accordés en plus du congé annuel tous les 2 ou 4 ans en fonction de la catégorie du fonctionnaire.

Cette mesure, votée sous l’ère Temaru devait faire économiser en moyenne 150 millions de Fcfp au pays. Cette économie vient d’être aujourd’hui réévalué à 100 millions.

Un rapport de la commission de l’économie, des finances, du budget et de la fonction publique de l’Assemblée de Polynésie du 10 octobre dernier, soulève en effet que « les économies attendues de cette suspension ne commencent à prendre effet qu’à partir de 2014 (…) la dépense prise en charge des déplacements des agents bénéficiant d’un congé administratif sera véritablement significative dans les années à venir. »

Autrement dit, cette mesure n’a pas rapporté d’argent, car elle n’a, pour l’heure, pas réellement été appliquée.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que comme le mentionne le rapport présentée à l’Assemblée « les fonctionnaires avaient avant le 1er janvier 2012, déjà adressée une demande de cumul de congés en vue d’un congé administratif » explique le document de l’Assemblée.

Pour faire simple : les congés avaient été pris avant la mise en application de la suspension.

Jeudi dernier, Antonio Perez, représentant ATP s’est exprimé en séance plénière appelant à plus de clarté.

 

La reconduction de la mesure de suspension de ces congés devrait être votée par la majorité. Le gouvernement avait en septembre dernier, d’ores et déjà émis le souhait de prolonger ce dispositif pour la période 2015 – 2018.

Si le rapport de la commission de l’économie, des finances et du budget rappelle que « les congés administratifs à destination d’une île de la Polynésie sont maintenus s’agissant d’un dispositif concourant à la relance de l’activité économique du Pays », il reste fort à parier qu’en 2018 risque de se poser très clairement la question de leur suppression pure et simple.

Article précedent

Honorahu’a: présentation des résultats et premières mesures

Article suivant

Greffe rénale : une fille offre un rein à son père "Tu m’as donné la vie, c’est à moi à te rendre la pareille "

5 Commentaires

  1. Iritaha
    19 novembre 2014 à 6h22 — Répondre

    Ia orana,
    A commencer par la suppression des frais de déplacement de ces politiciens qui doivent montrer l’exemple.

  2. Iritahua
    19 novembre 2014 à 9h11 — Répondre

    Ia orana,
    Vous affichez de lasser un commentaire? et vous êtes incapable de les afficher.
    Donc il faudra être tolérant, lèche bottes, les laisser nous mener par le bout du nez pour afficher nos opinions, nous n’avons pas la liberté de paroles. Nous ne sommes plus dans un Pays de Dictature.
    C’est ça que vous appeliez LIBERTÉ – ÉGALITÉ – FRATERNITÉ. Je vous dis CHAPEAU

    • 19 novembre 2014 à 9h28 — Répondre

      Ia orana
      Les commentaires de notre site sont soumis à une modération, afin d’éviter insultes et dérapages.
      Nous nous efforçons de les approuver ou non le plus rapidement possible.

  3. Teiva33
    19 novembre 2014 à 13h30 — Répondre

    Il est vrai que ce sont des avantages d’un autre age, celui de la colonisation française, que beaucoup dénoncent, mais que d’autant continue d’en profiter.
    Est-ce normal que les salaires des fonctionnaires soit 1,6 ou 1,8 fois plus important qu’en France ? Ce sont ces mêmes fonctionnaires qui dénoncent la colonisation, mais qui continuent de se comporter comme des colons. Faut arrêter toute cette hypocrisie…
    Revoyez les salaires des fonctionnaires d’Etat ou du Territoire à la baisse et pas seulement la suppression des voyages administratifs…

  4. 19 novembre 2014 à 22h17 — Répondre

    « suspendre pour 3 ans les droits à congés administratifs des fonctionnaires relevant de la Polynésie française.Des congés de 2 mois souvent considérés comme un privilège car accordés en plus du congé annuel tous les 2 ou 4 ans en fonction de la catégorie du fonctionnaire. »

    René HOFFER: A tous les non-fonctionnaires et non DROIT-au-RSAistes, lisez bien ce passage… « en plus du congé annuel tous les 2 ans » hohohohohoho [email protected]

Laisser un commentaire

PARTAGER

La suppression des congés administratifs des fonctionnaires à nouveau en question