ACTUS LOCALESSOCIAL

L’Etat propose une « mission » au Pays pour sa réforme de la PSG

© Radio 1

La ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, a déclaré mardi soir que le retard du versement de l’Etat au financement du RSPF était lié aux engagements du Pays pour réformer la PSG. La ministre a également annoncé que l’Etat avait proposé une « mission de l’Igas » au Pays pour l’accompagner dans ses réformes.

L’information a été lâchée mardi soir par la ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, lors de la conférence de presse concluant sa visite officielle de cinq jours en Polynésie. Le versement tardif du financement de l’Etat au régime de solidarité de la Polynésie française (RSPF) pour 2016 est encore conditionné à l’engagement de réformes du Pays pour sa protection sociale généralisée (PSG). « C’est l’engagement (du Pays) », a rappelé la ministre qui a assuré que cette somme était néanmoins « disponible et inscrite au budget ». Une somme rondelette qui représente encore 350 millions de Fcfp au titre de l’année 2016 et qui représentera encore 1,4 milliard de Fcfp en 2017.

A ce propos, la ministre a annoncé avoir proposé au Pays une « mission de l’Igas pour accompagner le Pays pour rentrer dans les réformes » de sa PSG. Un apport « technique » proposé « tout récemment » au Pays qui n’a pas encore accepté.

La ministre a assuré qu’il n’y avait aucune « suspicion » de manque d’entrain du Pays à mener sa réforme de la PSG. « On a un Pays qui est extrêmement mobilisé et dynamique et qui engage des réformes courageuses », a au contraire tenu à affirmer la ministre qui a également assuré qu’il ne s’agissait en rien d’une « évaluation » mais d’une simple « proposition d’une technicité ».

Article précedent

Mario Banner nommé patron de la DSP

Article suivant

Amnesty dénonce les discours de haine de certains dirigeants

1 Commentaire

  1. 22 février 2017 à 5h50 — Répondre

    Moralité: « Moi Erika haute comme une strounefette, je viens vous intimer fermement mais avec un grand sourire à avoir plus de courage et de succès dans les réformes que le quinquennat de Hollande a été incapable de mener en France hexagonale, soyez plus vertueux que l’état socialiste pour que l’on vous verse une infime partie de ce que l’Etat vous doit et s’était engagé à verser Suppliez à genoux pour qu’on verse à titre d’obole quelques piècettes alors qu’on a contaminé des dizaines de milliers de polynésiens nés et à naître (maladies génétiques) empoisonné pour des siècles une partie de vos ressources marines et qu’en plus vous devez affronter notre arrogance de socialiste dégoulinant de fausse modestie. Heureusement pour vous chère strounefette nous sommes à Tahiti et pas en Corse … for now

Laisser un commentaire

PARTAGER

L’Etat propose une « mission » au Pays pour sa réforme de la PSG