ACTUS LOCALESSOCIAL

Pierre Frébault premier directeur de l’Arass

C’est une information Radio 1, l’ancien ministre de l’Economie d’Oscar Temaru, Pierre Frébault, a été nommé mercredi directeur de la toute nouvelle Agence de régulation sanitaire et sociale (Arass) qui sera chargée de piloter la politique de la santé et de la protection sociale en Polynésie.

En retrait de la vie politique depuis les territoriales de 2013 et la fin du gouvernement Temaru, l’ancien ministre de l’Economie, Pierre Frébault, a refait surface mercredi. L’ex-secrétaire général de la CSTP-FO, PCA de la CPS, ministre du Travail ou de l’Economie a été nommé en conseil des ministres directeur de l’Agence de régulation sanitaire et sociale (Arass). Une agence créée il y a trois semaines par le Pays en application du schéma d’organisation sanitaire (SOS) pour « restaurer l’autorité du Pays par la refondation de la gouvernance et des mécanismes de décision dans le champ sanitaire et social ».

Très concrètement, l’agence sera l’outil de régulation de la santé et de la protection sociale en Polynésie française. Elle récupèrera certaines missions de la direction de la santé, de la direction des affaires sociales, de la délégation générale à la protection sociale et de la délégation à la famille ainsi que leurs moyens en personnel.

Double ouverture politique et syndicale

L’agence aura notamment un rôle crucial dans le cadre de la réforme de la Protection sociale généralisée (PSG). Elle sera notamment chargée de définir l’objectif des dépenses d’assurances maladie et l’objectif des dépenses de santé, ainsi que le montant des enveloppes affectées aux types de soins et aux organismes sanitaires et sociaux « dans un but affiché de maîtrise des dépenses », précisait la présidence il y a quelques semaines.

Cette nomination assez surprenante par le gouvernement d’Edouard Fritch est donc à la fois une ouverture politique vers un ancien ministre d’un gouvernement indépendantiste sur le dossier épineux de la PSG. Mais surtout, il s’agit d’un signe d’apaisement fort envoyé aux syndicats à la veille des négociations sur cette même réforme de la PSG.

Article précedent

Une mamie de 70 ans agressée par un voleur à Pirae

Article suivant

JOURNAL DE 07:30 LE 17/08/17

13 Commentaires

  1. Taaroa
    16 août 2017 à 19h53 — Répondre

    Encore un qui s’est fait acheter

  2. vetea
    16 août 2017 à 20h28 — Répondre

    Le retour des dinosaures épisodes 10, après les faatau, bouteau, raynald……. quel est le prochain à recycler.

  3. Caron Jean Louis
    16 août 2017 à 20h48 — Répondre

    ….., comme quoi syndicalisme & politique c’est comme cul & chemise !!!!! et en plus….., jackpot….., plein les poches….., comme si il en avait déjà pas assez….., toutes et tous pareils, y’en a pas un pour racheter l’autre….., c’est ça la Polynésie Française 🇵🇫…..

  4. PAVLOVA
    16 août 2017 à 21h18 — Répondre

    Y a plus qu’a nommer un autre a recycler l’inenarrable Patrick Galenon comme ministre du Travail a la place de la ministre « fantome ».
    Et pour couronner le tout Eduardo tu nommes le fantasque Mahinui Temarii directeur du port autonome et le nouveau globuleux Jean-Claude Urima directeur de l’inspection du Travail ou des services sanitaires….tu auras remporter le Grand Chelem… des alimentaires du Fenua.

  5. simone grand
    17 août 2017 à 5h46 — Répondre

    Voilà un signe supplémentaire de total manque d’imagination. C’est inquiétant et consternant.

  6. Iritahua
    17 août 2017 à 9h03 — Répondre

    Bravo, au moins lui c’est quelqu’un qui sait tout gérer, les milliards dilapidés par les 3 champions à l’époque du TAUI et le revoilà. Bravo Édouard. C’est le grand TAAHOA

  7. Fenuaiti
    17 août 2017 à 11h22 — Répondre

    J’espère qu’il saura ouvert et disponible aux près des familles qui ont vraiment besoin d’être aide ohlalalala!!! Si en parle bien du social et maladies. J’aimerai aller le voir pour parler de ma mère qui est malade à lité et qui a des soucis qui a duré quand même 6 mois. Enfin à la grâce de Dieu.

  8. Eric 54
    17 août 2017 à 13h18 — Répondre

    Un de plus…. Toujours les mêmes, à croire qu’en Polynésie nous n’avons pas de jeunes diplômés et COMPÉTENTS……..Lamentable Édouard….tu à été un fei, et tu le restera…..

  9. Vinivini
    17 août 2017 à 13h46 — Répondre

    Politiquement c’est bof, mais en matière de recyclage de déchets, y’a de l’idée.

  10. HIRINAKE
    17 août 2017 à 19h35 — Répondre

    PAVLOVA a raison, President recrutes tous les boulets « alimentaires » (expression bien choisie) de cette succursale de CTP-FO, des faineants notoires payes a se bourrer la tronche toute la semaine, c’est honteux et on les voit ces gars la donner des lecons de morale.
    Ah Pavlova tu as oublie le godillot de Philippe Couraud (jumeau du globuleux)…tiens on l’entend plus depuis qu’il a eu sa sucette de directeur de l’Agriculture alors qu’il n’a jamais plante un taro ou un fé’i de sa vie …
    Le Peuple n’est pas dupe Edouard mais tu fais tout faux.

  11. TEIHO
    18 août 2017 à 2h32 — Répondre

    La caravane passe les chiens aboient n’est-ce pas?ça en fait du travail pour ce directeur nouvellement nommé é par le Pays,wouh?rien que ça?alors com ça,ce monsieur Frebault aurait dilapidé des millliards ou quoi que ce soit,euh,mais la justice française aurait-elle fermé les yeux é laissé agir?serait-il un politicien et syndicaliste pourri?corrompu?ben dis donc,j’ai dû raté un épisode là!c que vous en savez des choz?

  12. MDR
    18 août 2017 à 23h34 — Répondre

    En tout cas ça démontre que ce gouvernement est éco-responsable.

    On recycle, on recycle.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Pierre Frébault premier directeur de l’Arass