ACTUS LOCALESJUSTICE

Trois mois de répit pour la SEM de Makemo

Le tribunal mixte de commerce de Papeete a prolongé lundi matin la période d’observation de la société d’économie mixte (SEM) Te mau ito api, qui gère l’électricité à Makemo, jusqu’au 12 février.

Statu quo à Makemo. Le tribunal mixte de commerce de Papeete a prolongé lundi matin la période d’observation de la SEM Te mau ito api jusqu’au 12 février. Placée en redressement judiciaire le 11 septembre dernier, la société ne peut pas se permettre de nouvelles pertes.

Elle attend toujours une décision de la cour administrative d’appel de Paris, qui doit trancher un contentieux avec la commune de Makemo sur la perception des recettes au début de l’exploitation de la SEM. Mais pas de quoi rembourser l’avance en compte courant de 76 millions de Fcfp demandée par le Pays. Et surtout, pas de quoi relancer l’activité d’une société structurellement déficitaire. Rendez-vous dans trois mois devant le tribunal de commerce.

Article précedent

« Air France devra probablement suspendre la desserte de Tahiti »

Article suivant

Oscar Temaru écrit à Emmanuel Macron

1 Commentaire

  1. Iritahua
    14 novembre 2017 à 12h19 — Répondre

    Des magouilleurs, toujours des magouilleurs que la justice n’arrive pas à les condamner.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Trois mois de répit pour la SEM de Makemo