ACTUS LOCALESJUSTICE

Une grève peu suivie des avocats de Papeete

© Cédric Valax

© Cédric Valax

Le conseil de l’ordre des avocats du barreau de Papeete a décidé de s’associer au mouvement de protestation national jusqu’à la fin des discussions entamées par le conseil national des barreaux avec la ministre de la Justice, Christiane Taubira. Une grève de deux jours, lundi et mardi, qui a notamment conduit à de nombreux renvois lors de l’audience correctionnelle de mardi matin.

Le 15 octobre dernier, les députés de l’Assemblée Nationale ont voté le volet du projet de budget pour 2016 ayant trait à l’aide juridictionnelle, qui selon le gouvernement est « à bout de souffle ». Un texte très contesté par les avocats puisqu’il est, entre autre, question de prélever plus de 500 millions de Fcfp en 2016 et plus 1 milliard de Fcfp en 2017 sur les intérêts de fonds placés dans des caisses (Carpa) gérées par les avocats. Pour le bâtonnier du barreau de Papeete, Me Dominique Antz, le combat mené au bareau de Paris a réussi à faire « retirer les articles de loi qui posaient problème ». Quoiqu’il en soit, le bâtonnier affirme que malgré cette grève « peu d’avocat s’associent car leur conscience professionnelle l’emporte ».

Article précedent

Le Sénat rejette le projet ratification de la Charte des langues régionales

Article suivant

Tatauroscope du Mercredi 28 octobre 2015

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Une grève peu suivie des avocats de Papeete