ACTUS LOCALESJUSTICENON CLASSÉ

Cinq ans ferme pour le braquage raté de la Socredo

L’homme de 59 ans, qui a menacé une employée de la banque Socredo de Arue avec un couteau vendredi matin pour repartir avec 50 000 Fcfp et se faire arrêter au coin de la rue, a été jugé en comparution immédiate lundi. Complètement dérangé mais conscient de ses actes au moment du pseudo braquage, il a écopé de six ans de prison dont un avec sursis.

C’est un multirécidiviste complètement dérangé qui a été présenté lundi après-midi en comparution immédiate pour le pseudo braquage de la banque Socredo de Arue, vendredi matin. Déjà condamné pour viol sur mineure et pour deux braquages tout aussi ratés à Papeete et à Lorient, l’homme de 59 ans était entré dans la banque avec un couteau, avait pris rendez-vous avec une employée, l’avait suivi dans son bureau avant de sortir son arme et de menacer de la prendre en otage. Le tout à visage totalement découvert. Le braqueur du dimanche était tout de même reparti avec 50 000 Fcfp, avant de se faire arrêter au coin de la rue.

Vu son casier judiciaire et son discernement au moment des faits, les juges l’ont condamné à cinq ans de prison ferme et un an de sursis.

Article précedent

Oscar Temaru écrit à Emmanuel Macron

Article suivant

Nous sommes 275 918 habitants en Polynésie

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Cinq ans ferme pour le braquage raté de la Socredo