ACTUS LOCALESJUSTICE

Enquête minutieuse après le drame de Motu Uta

Après le décès d’un ouvrier qui aidait au chargement du navire « Vanuatu Cargo » jeudi matin à Motu Uta, une enquête de flagrance pour « homicide involontaire » a été ouverte par le parquet et confiée à la DSP.

Le parquet de Papeete a ouvert une enquête de flagrance pour « homicide involontaire », après le drame qui s’est déroulé jeudi matin sur le quai des goélettes. Un ouvrier qui aidait au chargement du Vanuatu Cargo est mort percuté par une plaque d’acier de 2 tonnes qui l’a précipité dans le port. Dès jeudi midi, le cariste et le commandant du Port ont été placés en garde à vue pour être entendu sur les circonstances de cet accident. Une garde à vue levée en début de soirée. L’autopsie de la victime doit avoir lieu vendredi soir. Les enquêteurs attendent également le rapport de l’inspection du travail et les auditions des dirigeants des entreprises impliquées dans le chargement du navire. Mais selon une source proche de l’enquête, « aucun élément ne permet de dégager pour l’heure une quelconque responsabilité ».

Article précedent

Disparition de l'ancien conseiller et tavana Roger Doom

Article suivant

Répondeur de 06:30 le 16/09/16

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Enquête minutieuse après le drame de Motu Uta