ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Gilles Cantal va retravailler sur la Polynésie

Secrétaire général du haut-commissariat entre 2012 et 2015, Gilles Cantal vient d’être choisi pour intégrer la commission de cadrage de la loi Morin créée début 2017 en tant que « personnalité qualifiée désignée par la ministre des Outre-mer en raison de sa connaissance de la Polynésie française ».

Créée en février 2017 au moment de la suppression de la notion de risque négligeable dans la Loi Morin à l’Assemblée nationale, la nouvelle commission chargée de proposer « les mesures qui lui paraissent de nature à réserver l’indemnisation aux personnes dont la maladie est causée par les essais nucléaires » n’est pas encore totalement constituée. Pour autant, une nouvelle nomination a eu lieu le mois dernier avec un visage bien connu en Polynésie.

L’ancien numéro deux du haussariat entre 2012 et 2015, le secrétaire général Gilles Cantal, a été nommé parmi les 10 membres de la commission en tant que « personnalité qualifiée désignée par la ministre des Outre-mer en raison de sa connaissance de la Polynésie française ». Reste encore à connaître les nominations des trois députés et trois sénateurs pour cette commission. Le nom de la sénatrice polynésienne Lana Tetuanui circule parmi les candidats pressentis.

Article précedent

Les naufragés de Noël à Motutunga

Article suivant

Un an ferme pour une évasion sur le vélo de Nuutania

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Gilles Cantal va retravailler sur la Polynésie