ACTUS LOCALESECONOMIE

Le retour des investisseurs chinois de Hao

Annoncés depuis plusieurs semaines par le gouvernement, les investisseurs chinois du projet aquacole de Hao arrivent finalement samedi en Polynésie française pour une visite de deux semaines.

L’information a été révélée jeudi par TNTV, une délégation de Tahiti Nui Ocean Food posera le pied à l’aéroport de Tahiti-Faa’a samedi matin. Annoncés par le gouvernement depuis plusieurs semaines, les investisseurs chinois du projet aquacole de Hao se sont fait désirer pendant près d’un mois. La délégation arrive pourtant ce weekend pour évoquer le projet de ferme aquacole sur l’ancienne base avancée des essais nucléaires en Polynésie française. Selon TNTV, les investisseurs pourraient décider de la date du démarrage du chantier pendant leur visite.

Article précedent

La Presqu'île au rythme de la Billabong Pro

Article suivant

L'emploi progresse en mai

2 Commentaires

  1. Teina
    13 août 2017 à 6h41 — Répondre

    Que veulent réellement ces pseudo investisseurs chinois à Tahiti? On a l’impression que c’est une société parapublique d’Etat, patient non pressé comme peut l’être le chinois colonial envahisseur et qui attendra son heure pour abattre leur carte maitresse. SELON RADIO COCOITIER, les kinto communistes veulent avoir la main sur l’aéroport de dimension internationale ainsi que sur le port à haut fonds de Hao.

  2. Tiare 1
    13 août 2017 à 12h42 — Répondre

    De toute évidence, ces soi-disant investisseurs chinois sont toujours loin d’être clairs et précis,concernant leur projet de ferme aquacole.Ils vont, viennent reviennent. Au début, il devait s’agir d’élevage de «thons» dans nos eaux «chaudes», fallait être un thon pour croire que ce serait faisable chez nous.. Maintenant on nous parle de d’autres espèces de poissons qu’ils feraient grandir ailleurs que sur Hao. Mais où? Mystère et boule de gomme. Pas très loquaces sur le sujet et pendant ce temps le Pays jette l’argent du contribuable par la fenêtre.Faut bien leur préparer le terrain, sinon, adieu les soi-disant milliards. On nage en pleines eaux troubles, ou vapeurs d’alcool de riz , c’est au choix,alors que le chantier n’a même pas encore démarré . De troubles,ces eaux prendront dans un futur proche,la couleur de la merdasse des déchets rejetés par les poissons et plus…Merci qui? Merci les Chinois. Ça craint pour les autres îles qu’ils ont dans leur viseur.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le retour des investisseurs chinois de Hao