ACTUS LOCALESSPORTS

Tahiti contactée pour récupérer les Jeux de 2019

© Archives Radio 1

C’est une exclusivité Radio 1. Après l’annonce par le gouvernement des Tonga en fin de semaine dernière de son incapacité à organiser les Jeux du Pacifique de 2019, le Conseil des Jeux du Pacifique a contacté ce weekend le comité olympique de Polynésie française (COPF) pour demander si Tahiti était intéressée pour reprendre, au pied levé, l’organisation de la compétition internationale.

Tahiti pourrait finalement récupérer l’organisation des Jeux du Pacifique de 2019. En fin de semaine dernière, le Premier ministre des Tonga, Akilisi Pohiva, a annoncé que son Pays laissait tomber l’organisation des Jeux pour des raisons financières. Hier, le Conseil des Jeux du Pacifique a réagi en indiquant qu’il n’avait encore reçu aucune confirmation officielle de la décision du gouvernement des Tonga. Pourtant, le président du Comité olympique de Polynésie française, Tauhiti Nena, révèle à Radio 1 avoir été contacté ce weekend par le directeur administratif du Conseil des Jeux du Pacifique pour lui demander de se « tenir prêt » au cas où Tahiti serait intéressée pour récupérer l’organisation des Jeux. En effet, après deux échecs pour l’organisation de l’édition 2019 face aux Tonga et de l’édition 2023 face aux Salomon, Tahiti est aujourd’hui la plus à même d’accueillir cette compétition au pied levé.

Pour Tauhiti Nena, Tahiti est quasiment prête à accueillir les Jeux du Pacifique de 2019. Le seul bémol se situe au niveau de l’hébergement. Mais pour le président du COPF, la « chance » de Tahiti c’est qu’aucun autre Pays ne peut être prêt aussi rapidement à accueillir les Jeux.

Pour l’heure, le COPF attend une sollicitation officielle du Conseil des Jeux du Pacifique. Et il demandera ensuite officiellement au gouvernement polynésien de soutenir cette organisation avant de répondre au Conseil des Jeux. Rappelons que Tahiti a déjà accueilli les Jeux du Pacifique de 1971. Puis 24 ans plus tard, les Jeux du Pacifique de 1995. Alors pourquoi pas, 24 ans plus tard, organiser ceux de 2019.

Elodie Largenton et Antoine Samoyeau

Article précedent

Rere Puputauki condamné à deux ans de prison ferme

Article suivant

Play-offs Ligue 1 VINI: Chocs en perspective!

2 Commentaires

  1. 17 mai 2017 à 6h38 — Répondre

    Tonga laisse tomber pour des raisons financières. Vu la situation catastrophique des finances publiques le gouvernement va t’il prendre le risque de piocher dans les caisses pour du bling bling ?

  2. Tiare 1
    17 mai 2017 à 11h45 — Répondre

    M. Nena revenez sur terre, arrêtez de nous bassiner avec ces jeux, le Pays gaspille déjà assez pour des conneries en tout genre alors qu’il est totalement absent dans des secteurs où il y a de réelles urgences.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Tahiti contactée pour récupérer les Jeux de 2019